about

piloophaz Rhône-Alpes, France

HIP-HOP AKTIVIST SINCE 1997

contact / help

Contact piloophaz

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Causette entre misérables 2 feat.TRAUMA
Piloophaz & Trauma, si t aimes pas jettes nous des tomates.
Veget estomac, kebab & domac s'allient au mic.
Au light j'ai préféré le fat, les vers sont férés de phases,
afférées à éviter de rendre prématuré le fade !
Yo, crade et groovy, au sein des dombis on trace en roues libres
road movie digne d'un Robe Zombie.
On bichonne notre zike, on griffone nos vices,
dites à nos mères : "cet art apaise ce qui chiffone vos fils" .
Je vocifère que j'ai si mal, que le mauvais s'inhale,
que cette vie n'est qu'une pute qui simule, chaque un homme moine qui s'imolle.
Les cygognes larguent des mioches des toxines plein les synapses,
toujours le mêmes thèmes, les mêmes Mc qui s'y collent.
Collage de rimesau large de l'hymne à la folie, on tache le ring,
hargne et mélancolie, l'anthrax est dans le colis. Deux alcooliques
tisant du rap pure en scred, on se crève, afin que la conivance se crée.
Y'a pas que des conneries dans ce rève !


Ma zique c’est sur je l’aime, névrotique c’est sur je saigne,
avec elle c’est idyllique, notre amour gravé sur le chêne.
Sur scène on mouille le jersey, rappant jusqu'aux lèvres gersées,
execrant le tout pour la maille, berserker au mic & paniers percés.
J'ai versé dans le son pour éviter le psy,
l'année de mon premier calçon j'décidais d'être MC !
Des inépsies plein la bouche, voyant en ce monde le bouc à la fourche,
je sabote le train qui mène nos troupes à la douche.
Track Name: Suena fuerte feat.GUERRILLEROZ
De Monterey à Zombri, des milliers de kilomètres,
Et d'hommes qui résistent aux maîtres, hordes d'esprits assombris,
Car le monde a sombré, dans le faux où tout à son prix,
Nos ruelles, comblées d'êtres baillons, les autres en zompri.
On crie tous notre rage sur des kits de batterie,
et on se lâche kickant des phases ou des gimmicks sans gâteries.
Le tout non sans diatribes, verbale magie noire.
j'intrigue le peuple par les leçons que m'inculqua le grimoire.
L'ivoire comme couleur de peau, l'ébène comme culture
Un mix de Bigard Allan Poe, burlesque sculpture,
Funeste depuis sa rupture brutale avec le monde des rêves,
Le disque se raille, partout pareil de st é ou Monterey.
Déréglé, le rap c'est la psychanalyse,
dans l'art ou dans l'eau de vie, un monde en retard qui foire, évitant le cataclysme.
La crise incube, du ghetto au chemin de campagne,
et t'auras beau te lever tôt, la vie c'est pas un strip en bain de champagne.
Track Name: 22h22
j'ai joué à pile ou face mais cette putain de pièce roule encore,
rendant fort le sentiment de faiblesse qui se cache en surface,
sur face B ou beat maison, je transforme en griffes des ongles
cassés sur les récifs des ombres, rendant si dépréssives mes ondes.
mes sondes dans la chaire, l'espace et la terre,
docteur c'est la tête, pourquoi je déblatère que cette vie lacère ?
t'as vu la scène, un smicard qui s'assomme a la smirnoff
ou au ricard, quand j'suis bourré, prends-moi en tof non y'a rien de neuf,
c'est le calme plat ou l'euphorie, les bons p'tits plats ou l'oeuf au riz
karaoke sur du fiori ou glauque parlant de folie;
on se libère par instant, race schizophrène par instinct,
c'est par un temps de chiotte, le dimanche que j aimerais être un chien.
un sein d'où s'écoule le doute, jours après jours je tète,
tour à tour jetable ou bien vital, ses yeux me criant je t'aime,
je t'aide ‡ digérer ces choses si dures à entendre,
mais je nécrose, les doigts fatigués de tirer from downtown


parfois j'ai l'impression que tout est écrit et que les jours se ressemblent,
que la vie n'est qu'une boucle yégrie qui sans cesse se ressample.
nos cendres est-ce la finalité, devenir un corps inanimé et alité,
animal dont le paradoxe est de fuir la réalité;
l'idée de base est qu'aucune n'est juste, on est tous des oufs
rustres à genoux devant des babioles dignes de Sylvain Mirouf;
ces pignoufs se calent sur un temps dicté par un dieu,
le mien se régénère comme un forfait tous les 22h22,
"vain dieu" disent nos vieux, "fils de pute" disent vos gosses,
j'veux bien voir du cyclique, mais on accélère le pas qui se dirige aux fosses.
l'offense est en nous et c'monde est anéanti,
c'est comme "the haunted", le passé ancré dans tes pantoufles,
c'est "étouffe tes rêves et résiste au souffle des hyènes"
une poignée de général Custer domine, mais on est pas tous cheyenne,
tous enchaînés, pauvre masse baignant dans le pus,
qu'on m'amène cronos que je lui carre son horloge dans le cul.
Track Name: Goutte d'eau dans la mer feat.MISSPLEEN
Tous des gouttes d'eau dans la mer,on courbe le dos dans la merde,
ta mère t a donné la vie, ton père la force, mais la merde vaincra.
Plus d'un crâne vi son écorce écorché par la bille
sécrétée par les porcs dont l'ombre s'étend de mon petit patelin à la ville.
Fruit d'un roi et d'une reine, fou sans voir les tours,
cavalier dont le cherval est mort. Alors, le futur se discerna.
Quand je vois en 40 la masse de gens qu'ont pu tué les fours,
logiquement sur l'échiquier, je devint un pion en internat.
Ce monde me berna, me fit rêver,l'âme d'enfant se construit un royaume,
simple d'y reigner, mais perdu au beau milieux de 6 milliards de clones,
une galaxie de trones,
finissant toujours poussièreux, plein de toiles d'araigners.
T'as rayer le mot bonheur de ta liste de sentiments,
allergique aux flotteurs,tu te jettes a l'eau les pieds pris dans le ciment.
Quand dulcinés, et proches s'opposent comme Bundy à Darcy,
l'atome s'isole,prisonnier de phobies et de l'autarcie.

C'est une tactique de se mentir,l'addict doucement tise,
c'est comme on peu qu'on s'en tire, sniff, spliff, ou smarties.
On se martyrise pour se sentir vivre, alors craignez
le jour ou la vie n'a plus aucun sens, même mauvais. Moi, j'aime créer,
hérer dans la multitude, guerrier tribal, peignant les murs,
tentant d'être humble et mûre, arborant l'attitude
d'un lémurien autiste, l'air rêveur prisonier dans sa cage.
Et là, c'est pas du 8 par 8, chaque être possède sa case.
Track Name: Suicide d'une race feat.TRAUMA & CALAVERA (2008)
Petit chinois, une balle dans la tête et tu finis en collagène,
afin que chez moi d'anciennes starlettes entretiennent leur dépouille avant qu’on ne leur la gèle.
Les gènes se cryogénisent,
et pour ce gain d’années à souffrir et gémir, les vieilles crient au génie.
L'eugénisme n'est pas un bien, trop manipuler affaiblit,
regarde ce qu'a fait le blé, il se contamine et plie.
Leurs répliques : c'est un grand pas, indispensable au futur,
ils étaient responsables d'une centrale nucléaire comblée de sable
et colmatée de points de suture. On se tue à la tâche pour le suicide d'une masse,
pour le suicide d'une race.
Une trace, une leçon à retenir, plusieurs matrices protègent des virus,
où je vois la scène, théâtre de l'agonie sur symphonie russe.
Mon iris prend en grippe quand un chicken nuggets fait cot cot,
quand africains et squelettes se confondent pour payer le plein d'un 4x4.
Par votre faute, on va finir en compost,
George Miller savait bien qu'on finirait par se battre.
Track Name: Doar timpul intelege feat.KST & KEUMART (2008)
27 bougies cramées, mais pas d'yeux rougis par le fait de ramer,
j'avance en biais, case à case sur le damier.
Amené à m'assagir, car heureusement certains rêves se réalisent,
on devient moins fragile à plusieurs par valises.
Mais la liste reste longue, lubie d'enfant ou désir d'homme,
et pas tant de plombes pour rendre le plaisir dogme, en concrétisant des rêves infantiles,
comme de voir les Knicks au Garden,
et l' impossible, fêter mes 20 ans la même année que Stone et Charden.
C'est dingue comme tout paraît si court et si long à la fois,
c'est con mais, j'comprends qu'on ait recours à la foi.
Ma voie j'la trace tranquille, les années s'enquillent,
tentant d'empêcher les acquis de se faufiler telle l'anguille,
Me languire ? Non !! Moi, je croque la vie ou contemple
et me contente du fait de savoir les âmes qui m'entourent contentes.
Car onn tend tous à être frustré en ne concrétisant que le dixième,
mais être blasé de tout avoir: non!!! V'là le dilemme.
Track Name: Minuit une feat.TRAUMA & K-YA
A l'heure où les murs se barbouillent, volant parmis les gargouilles,
je vaux le coup d oeil, collant, moule-couilles à la mystery men. Trop kool,
en bas dans la rue, on danse sur Célimene,
vos boules se dandinent, je matte 5 minutes, grattant mon cérumen.
Mais y'a pas que ça à foutre, y'a plus de papier au comité
Ben et K-ya sont fous de gratter les murs, la place y est limitée.
Facilement irritables, ils le restent dans la parole et dans l'écrit,
m'obligeant à cette heure-ci, à aller braquer une papeterie.
Mon style n'est pas scretdi, ça te gêne que j'aime le jaune ?
Eh yo yo jeune, t'as pas des feuilles, même des Canson fais moi crédit.
Je suis pas crédible, je sais, demande moi de t'aider, je sèche,
je reste cloîtré où je crèche, et je m'exprime à la George Eddy.
Edite tes tracks aussi, la nuit ils dorment même sarkozy.
L'armée des ombres a besoin de monde, toujours ready comme Varte Rosie.
Mon arthrite me nique, perso je tape à l'ordi, y'a pas de mal,
et pour finir cette mission : Warwick en Batman.
Track Name: 2012 feat.LOST CHILDREN OF BABYLON RMX
Tant de prophéties ancestrales et récentes
installent incidieusement le doute mais pour l'instant rien de bien méchant.
On se dit les signes dans les champs c'est des mômes, dans le ciel ce que voient les gens c'est des drones,
et Roswell à Pradel que c'était drôle.
Cette race, chaque été, frôle l'extinction par combustion,
et le rôle que l'on jouera ne laissera peut-être pas de traces. Nos convulsions,
étouffées par les flots perdus dans l'espace et pour tous ceux qui nous matent de haut,
espèce de p'tits cons c'est tout de meme rigolo.
Cette vilaine farce fut-elle prédite? Ecrite par des fous ou construites par des flous?
Parlez vous martiens? Non? Creusez des trous!
car tous les plus gros fils de pute du monde ont déjà leur bunker,
et dans la street beaucoup de gens normaux charcuteront en jumper.
Un terrible évenement , peut-être pas la fin, mais une leçon
et tout le monde sait que l'homme attend le drame pour penser quoi que ce soit,
alors hélas on devra perdre beaucoup, persuadés que tout est acquis
se sentant supérieurs à tout, 2012 l'humanité naquit.
Track Name: Ataraxie feat.TRAUMA & NERGAL
Le bonheur c'est simple comme un coup de bic,instinctif et brouillon.
Un couyon, souillant ces coups de kick, lyrix froide et mic chaud bouillant.
Douillant chaque jour, chien de guerre a la John Starks,
amour d'une coccinelle s'acharnant à défendre le Allsparks.
On se pacs avec la vie à chaque instant fragile ou l'homme s'avère être heureux.
Ne soit pas peureu et ne va pas croire que l'argil
t'apaisera, si tu fais entorse a cette règle basique.
Mon écorce : le soutient de mes proches et le fait de faire de la zik.
Vazy donnes moi des relations sans menus larsins,
une compo sans spliff, un repas sain sans que j'm'empiffre,
une bonne soirée entre copains sans ricards dans le pife,
un concert HH sans tous ces blairs désirant te renter dans le beef.
Le vif du sujet, la carrote qu'on course sans jamais croquer,
balle de ping pong poquée, j'ai perdu la boule de mon billboquet .
Mais je joue sans craquer lâche et larbin,
je veux pas finir des os humains dans le jardin.